Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Présentation

Farnières est un hameau de la commune belge de Vielsalm, située en Wallonie, dans la province du Luxembourg. Avant la fusion des communes de 1977, il faisait partie de la commune de Grand-Halleux. Une foire annuelle, notamment pour le bétail, s'y tenait au début du mois de septembre. Le château que vous découvrez fut construit par Fernand Orban de Xivry. Le baron meurt au début des travaux en 1926, mais la construction fut achevée par sa veuve en 1929. Cette année-là, elle cède toute sa propriété aux Pères salésiens de Don Bosco. L’établissement fut d'abord un noviciat pour la Congrégation. Une école d’horticulture y fut ensuite fondée en 1935, ainsi qu’une école d’agriculture en 1944. Elles ont subsisté jusqu’en 1967. Ce fut ensuite un Centre spirituel accueillant des retraites. Aujourd’hui, l’origine de ce domaine majestueux situé en plein cœur de la nature n’est pas toujours bien connue… Même ici, en Haute-Ardenne, qui sait réellement que Farnières est devenu un Centre de Rencontres et d'Hébergement? Ce CRH est même reconnu par la Fédération Wallonie Bruxelles pour le projet pluraliste qu’il développe au profit de tous les jeunes. Il est géré par des laïcs et forme tous les jeunes à la citoyenneté en proposant notamment des Classes Citoyennes. Découvrez sans plus tarder la Haute-Ardenne et rejoignez avec vos élèves un projet pédagogique développé au profit de tous les jeunes...

Le château et L'ancienne chapelle

L'ancienne chapelle appartient à la famille van Zuylen et apparaît déjà sur les cartes en 1770. Ancien lieu de pèlerinage, elle était le sujet d’une légende rapportée par Marcellin La Garde, dans son ouvrage Le Val de la Salm.

Un CRH … Un quoi ?

Quels enfants laisserons-nous à notre planète ?…

Le CRH Domaine de Farnières est membre de la Coordination-CRH. Il s'agit d’un regroupement de Centres de Rencontres et d'Hébergement développant le tourisme social au profit des jeunes. Cette coordination a pour objectif, au travers de rencontres régulières, de permettre les échanges de pratiques professionnelles entre les membres. Aujourd’hui, s’affirme la volonté de développer un service qui permet de répondre de manière plus élargie et plus spécifique au développement durable et au respect de l’environnement. Parce qu’à la question toujours nécessaire de savoir quelle planète nous laisserons à nos enfants, nous nous demandons aussi… « Quels enfants laisserons-nous à notre planète ?… »

 

Des Classes citoyennes 

Les « Classes citoyennes » ? Trois à cinq jours pour former les jeunes au « métier » de citoyen. Cliquez ICI pour en savoir plus ...

En vente à la boutique :

"Farnières: Les lieux, les personnes, les histoires" (Jean-François Meurs - 2009)