En ce joli samedi 2 juillet 2022, 14 équipes se sont affrontées sur les 5 parcours proposés sur notre Domaine.

Tous autant amusants que leurs noms et remplis d’épreuves, ils ont été le lieu de moments fantastiques. Cette première édition, depuis la reprise des activités, a certes été moins fréquentée mais le plaisir sur les visages n’a en rien été altéré par le passage du covid et des mesures sanitaires.

Bien au contraire !

Le plaisir de pouvoir se retrouver et de participer à cette course familiale et conviviale s’est exprimé dans une marre de boue, sur un brancard bancal à travers un ruisseau et accroupi dans un labyrinthe avec un pneu autour du coup ! 

Durant l’épreuve des radeaux il a été question de synchronisation des mouvements, et même si la fraîcheur de l’eau du lac tentait les plus échaudés, la difficulté de remonter sur la barque faisait perdre du temps même aux mieux échauffés. Certains, tellement concentrés à ne pas chavirer en ont oubliés de retenir la lettre qu’ils étaient partis chercher !

Il a fallu faire preuve d’audace et d’agilité. Il a fallu se lancer sans avoir vraiment réfléchi à comment faire. Les bras et les jambes ont été sollicités, l’équilibre mis à rude épreuve. Certains se sont découverts des muscles inconnus, des talents cachés, des peurs envolées. Il a fallu se faire confiance, s’entraider, se porter, se laisser porter sans s’emporter pour tenter de remporter la victoire de sa catégorie.

L’épreuve des sacs a confirmé que, pour un bond, l’union fait l’amorce, qu’ensemble on va vraiment plus loin, seulement et seulement si on part en même temps. Tout le monde dans le même sac, oui, car ici on ne fait pas de différence entre les genres et les gens. 

Et puis il y a la mythique épreuve de la marre de boue, celle qui contraint à la douche, que l’on ne peut faire debout et où il faut fermer la bouche pour ne pas boire la crasse. Et tout le monde y passe car c’est le passage obligé vers la sortie du parcours : elle restera pour toujours un grand classique. Certains payent des fortunes en pélothérapie, quelle drôle d’idée !

Il y eut encore tant d’autres occasions de prouver son courage, sa coopération et sa cohésion d’équipe, son envie de gagner, de rigoler, de profiter pleinement de cet évènement enfin retrouvé.

C’est une équipe volontaire et soudée qui durant une semaine entière a dû penser à 1001 détails pour que tout soit parfait, calibré comme une montre étanche et réglée à la seconde près.  

Résultat : d’innombrables épreuves mises en place à la manière d’orfèvres soucieux du détail !

 

Et comme c’est une compétition, il faut des gagnants et donc félicitation aux équipes victorieuses qui ont prouvées par leurs hargnes ou leurs originalités qu’ils étaient les meilleurs de cette édition.

Voici les gagnants pour les différentes catégories :

  • Warrior : « Allo »
  • Fun : « Team halfy « 
  • Déguisement : « Les sous-marins volant »
  • Girly : « Ola »
  • Enfant : « Warrior »

 

Pour animer la soirée, des danses folkloriques ont donné place à un moment chaleureux d’échange de partenaires et de partage de plaisir d’être ensemble. Mené par un maître à danser, endimanché pour l’occasion, cette ronde aurait pu durer tellement la fougue et l’engouement étaient présents. Quelques grignotages et plusieurs Farnières ont pris le relais pour faire patienter le monde jusqu’au final de cet évènement.

Car enfin, pour clôturer cette journée remplie d’émotions, un spectacle de feu à illuminé les yeux des heureux spectateurs ayant eu la patience d’attendre la tombée de la nuit. Ils ne furent pas déçus de l’effort accompli !

Des boules de feux ont jailli en explosion de toute part sur une musique épique, pour un conte enchanteur. La pyrotechnie fut poussée à l’extrême pour augmenter la prouesse des cracheurs de feu. Ils firent virevolter des boules de feu, l’une d’entre elles devint une étoile filante. Pour conclure le spectacle, un instant de douceur, apporté par une danseuse issue d’un rêve, vint apaiser l’ambiance et rétablir le calme par la souplesse de ses mouvements.    

La nuit continua autour d’un braséro au-dessus duquel des marshmallows grésillaient avant d’être dégustés du bout des dents (pour ne pas se brûler les lèvres). 

Ce fut là, la fin d’une journée inoubliable. Un moment exceptionnel qui vous donne déjà rendez-vous l’année prochaine avec, si c’est encore possible, plus de Fun, de feu, de fans. 

Toute l’équipe du Domaine de Farnières remercie les bénévoles sans qui rien n’aurait été possible. Merci aussi à tous les participants qui ont eu la bonne idée de venir.

A l’année prochaine !