Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Chassez la diversité culturelle?

La Belgique est une société multiculturelle. Sur 11 millions d’habitants, un peu plus de 2,5 millions de personnes sont issues de l’immigration1 et près d’1,2 million sont étrangers2. Aux yeux de certains, la présence d’individus d’origines et de cultures différentes est source de richesse et de développement. Au même titre que la biodiversité, la mixité culturelle serait essentielle, voire vitale pour l’Humanité. Mais tout le monde ne partage pas ce point de vue. Les différences culturelles sont aussi (et malheureusement) sources de malentendus, de tensions et de conflits. Le défi est donc de taille : comment faire cohabiter des personnes qui ont des modes de vie, des normes et des valeurs différentes ?

« Les humains doivent se reconnaître dans leur humanité commune, en même temps que reconnaître leur diversité tant individuelle que culturelle. » nous confie Edgar Morin. L’unité et la diversité sont en effet indissociables pour permettre aux sociétés modernes d’exister sans conflit. Ce qui rassemble les individus leur permet de coexister ensemble et ce qui les différencie leur permet d’exprimer leur singularité, leur particularité3. Imaginez un instant une grande forêt composée d’une seule espèce d’arbres, et que cette espèce soit menacée par une nouvelle maladie qui s’y développe… Quelles sont les chances de survie à cette maladie ? En tous cas, ces probabilités augmentent
avec le nombre d’espèces différentes qui y cohabitent…


De même pour les humains, la diversité des cultures permet à la pensée humaine de garantir son évolution. Plus nous possédons de connaissances, plus nous avons de chances de nous adapter aux éventuels changements. C’est une question de survie. Et c’est pourquoi il convient de célébrer les différences. Toutes les cultures sont précieuses car elles offrent autant de regards sur nous-mêmes et sur le monde où nous vivons. La force est dans la diversité, pas dans l’uniformité. La diversité culturelle est source d’innovation, de créativité et d’échanges. Notre patrimoine (langues, religions, architectures, sciences, etc.) ne serait pas ce qu’il est s’il n’y avait jamais eu de migrations des différents peuples.


Les dangers qui menacent notre société démocratique ne sont donc pas le fruit de cultures ou de religions particulières mais des extrémismes et des intégrismes. L’aspiration de chacun, Belge comme immigré, c’est de vivre en harmonie avec la culture de ses parents, avec ses convictions religieuses et en fonction de ses projets personnels. C’est là une valeur centrale pour une démocratie ouverte et tolérante. Cette société de la diversité culturelle est parfaitement conciliable avec des valeurs de tolérance, de respect de l’autre et d’égalité. Mais comment faire ?

Photo: Tremplin Asbl

Lire la suite dans le dossier proposé par la Coordo-CRH